Chaque semaine, 1300 ha d’espaces agricoles et naturels sont recouverts de béton. Aujourd’hui les terres agricoles se font de plus en plus rares et sont convoitées et exposées à la spéculation immobilière. Elles font l’objet d’une concentration par agrandissement des entités agricoles. Par ailleurs, l’intensification des pratiques agricoles et la simplification des paysages renforcent la perte de la biodiversité, dans les paysages agricoles en particulier.

⇒ Depuis 2015, le GFA citoyen Champs libres, avec ses 123 associé.e.s, ont réussi à acquérir environ 9 ha de terres, permettant de soutenir trois installations (paysan-boulanger, ferme avicole, maraichage sur petite surface) et une 4ème est en cours (apiculture).

⇒ Depuis 5 ans, le GFA fait un travail de veilles et d’études sur le foncier agricole du territoire. Aujourd’hui, c’est une possibilité d’acquérir 50 ha de plus qui s’ouvre à nous.

⇒ En conséquence, et en prenant en compte les réserves financières encore disponibles du GFA, nous avons lancé une souscription pour une augmentation du capital à hauteur de 30 000 €. Cette étape réalisée, nous lançons une nouvelle phase de souscription avec un objectif de 50 000 €.

Résolument engagé pour accompagner une dynamique paysanne et citoyenne de reconquête des communs agricoles et d’une autonomie alimentaire, ces nouvelles acquisitions permettront au GFA d’accompagner la création/consolidation de 5 emplois agricoles, pour une agriculture nourricière, territoriale et écologique.

Le GFA citoyen Champs Libres est un outil pour soutenir les installations paysannes et reconquérir une autonomie alimentaire territoriale. Il a pour objectif de sortir durablement les terres agricoles acquises de la spéculation qui touche les domaines agricoles et complexifie les nouvelles installations, et ce, en les louant de façon permanente à un ou des agriculteurs s’inscrivant dans une démarche de respect de l’Homme, de l’Animal et de l’Environnement.

La participation au capital social du GFA se fait par l’acquisition de parts sociales d’un montant de 100 EUR, dans la limite de 68 parts.

>>> En savoir plus en lisant la charte éthique du GFA et/ou les statuts du GFA

Le GFA lance ainsi une nouvelle souscription à son capital social (Juin-Sept. 2020)

 

⇒ Vous êtes déjà associés >>> souscription en ligne ou bulletin à télécharger

⇒ Vous n’êtes pas encore associés >>>  souscription en ligne ou bulletin à télécharger


Le GFA actuellement