Après l’AG du GFA : l’aventure continue de plus belle !

Après l’AG du GFA : l’aventure continue de plus belle !

Samedi 17 septembre, nous étions environ 80 à nous retrouver dans le poulailler de Myriam pour l’AG 2016 du GFA citoyen Champs Libres. Dans une ambiance chaleureuse, et ceci malgré le froid, cette AG fut l’occasion de faire le bilan de la première année de fonctionnement du GFA (rapport d’activité disponible ici) et de faire le point sur l’avancement des différents projets. En plus des projets en cours d’installation sur les terres du GFA (élevage de poules pondeuses/verger conservatoire – porté par Myriam – et jardin potager en permaculture – porté par Hélène), deux nouveaux projets ont été présentés : culture de houblons par Renaud (dans le cadre de la mise en place de la brasserie artisanale de Jennifer) et culture de céréales paysannes (dans le cadre de l’activité de paysan-boulanger de Cyril). Elevage de poules / Verger conservatoire Jardin potager en permaculture Culture de céréales panifiables Culture de houblons Afin de répondre aux besoins en foncier pour ces projets, nous avons identifié 3 ha de terres à acheter sur Mâlain et Beaume-la-Roche. C’est pourquoi nous avions ouvert de nouveau le capital social du GFA à la participation citoyenne afin de récolter 7000 Euros. L’objectif a été largement atteint puisque samedi 17 septembre, le GFA a augmenté son capital social de 14 000 Euros grâce à la participation de 17 nouveaux associés et à l’augmentation de la participation de 28 associés. Composé aujourd’hui de 126 associé-e-s, le GFA citoyen Champs Libres continue donc son chemin pour que l’agriculture redevienne une préoccupation citoyenne et la terre notre bien commun. Merci à tout-e-s les participant-e-s, bienvenu-e et merci aux nouveaux associé-e-s, merci à Myriam de nous...
Le poulailler est sortie de terre !

Le poulailler est sortie de terre !

Retour sur le chantier participatif d’auto-construction du poulailler qui a eu lieu début juillet. Ce chantier collectif s’est fait dans le cadre d’une formation de à l’auto-construciton de bâtiment agricole avec l’Atelier Paysan, et a été accompagné par la SCOP Assobois. >>> Visualiser le montage vidéo du déroulement du chantier >>> Et quelques photos par ici Et ça continue de bien avancer...
Nouvelles acquisitions foncières en vue pour le GFA : Et si vous participiez ?

Nouvelles acquisitions foncières en vue pour le GFA : Et si vous participiez ?

Dans la perspective de l’AG du 17 septembre 2016, 70 nouvelles parts sociales à 100 Euros sont disponibles pour une augmentation du capital social du GFA de 7000 Euros. Cette somme permettra d’acquérir de nouvelles terres agricoles notamment pour de la culture de céréales paysannes, du maraichage et de la culture de houblon (tout en bio). >>> Bulletin de souscription de parts...
Assemblée Générale du GFA – 17 septembre !!!

Assemblée Générale du GFA – 17 septembre !!!

Prochaine Assemblée Générale du GFA Samedi 17 septembre 2016 (9h30-12h30) Depuis l’AG constitutive du GFA qui a lieu le 14 juin 2015, le chemin des alternatives agriculturelles a permis de faire vivre concrètement les objectifs et les valeurs de la charte éthique du GFA. Il est temps de se retrouver pour partager le bilan de cette première année de fonctionnement et d’envisager collectivement la suite. L’Assemblée Générale est un moment important. La présence de tou-te-s les associé-e-s est vivement souhaitée. Et celles et ceux qui veulent nous rejoindre sont les bienvenu-e-s.  Pour continuer à participer à ce nouvel élan pour des installations agricoles alternatives, nous proposons que le GFA poursuive ses acquisitions foncières. L’accès à la terre étant souvent le principal frein aux installations. C’est pourquoi le GFA ouvre ses portes à de nouveaux associé-e-s et à la possibilité pour les associé-e-s actuel-le-s d’augmenter leur participation dans le capital social du GFA. >>>>>>> Toutes les explications ici Cette année, l’AG du GFA se fera en coopération avec l’association RISOMES pour une grande journée de partage et convivialité au 28-30 rue de la gare. Ce sera aussi l’occasion de découvrir le beau poulailler et peut être de faire connaissance avec ses habitantes...
Causerie-débat au café associatif « Le Là Itou » autour du GFA citoyen

Causerie-débat au café associatif « Le Là Itou » autour du GFA citoyen

Le vendredi 11 décembre à 20h30 Le GFA citoyen Champs Libres souhaite promouvoir les valeurs de solidarité, de partage, de respect de l’autre et de l’environnement, le soutien à l’économie locale, la mise en œuvre d’un modèle agricole écologiquement soutenable, la préservation des terres agricoles par leur gestion collective … Pour partager ce projet, cette expérience, pour se convaincre que l’avenir de l’agriculture n’est pas dans le prolongement d’un modèle productiviste et agro-industriel, le café associatif Le Là Itou organise une causerie-débat autour de cette initiative de GFA et, plus largement, autour des enjeux du foncier agricole. Louis Bignand (GFA Champs Libres, Terre de Liens) et Léo Coutellec (GFA Champs Libres) sont invités pour participer au débat.La soirée se conclura sur un pot convivial au bar avec tartines et dégustation de vins, ce qui donnera l’occasion d’échanges informels et d’éventuelles synergies entre les différentes initiatives … Adresse : Hameau de Montberthault à Mont-Saint-Jean...
Le GFA citoyen « Champs Libres » est né !

Le GFA citoyen « Champs Libres » est né !

La terre, notre bien commun ! Le 14 juin 2015, à l’occasion d’une Assemblée Générale constitutive, 109 citoyens ont acté leur engagement pour la création du premier GFA citoyen de Côte d’Or, appelé « Champs Libres ». Le capital social initial du GFA, entièrement issu des prises de participation citoyenne, s’élève à 33 900 Euros. Il permettra de faire une première acquisition de terres agricoles en 2015 : environ 4,5 ha sur la commune de Mâlain. Une partie de ces terres seront louées à deux jeunes agriculteurs en bio qui mettront en place dès 2016 un élevage de poules pondeuses avec parcours sous verger conservatoire et un élevage d’escargots. L’autre partie permettra au GFA d’accueillir d’autres projets agricoles. Les statuts adoptés promeuvent un fonctionnement coopératif selon le principe une personne = une voie indépendamment du capital détenu. Ils établissent également une gérance collective avec 5 co-gérants. Télécharger les statuts anonymisés Avec les statuts, les associés ont adopté une charte éthique qui reprend les valeurs et les objectifs du GFA. Cette charte acte une volonté collective pour : créer des liens éthiques de solidarité, de coopération et d’échanges entre citoyens, autour de l’installation et du maintien de paysans et de porteurs de projets en milieu rural ; encourager l’économie locale en contribuant à leur installation, au démarrage et à la pérennisation de leurs activités ; favoriser une agriculture paysanne respectueuse de l’Homme, de l’Animal et de l’Environnement, diversifiée et créatrice d’emploi ; contribuer à une alimentation responsable et être acteurs de notre consommation ; préserver les terres agricoles, notre bien commun, et leur restituer une vocation nourricière ; promouvoir un milieu rural vivant et solidaire, point de repère dans une...