Bienvenue sur notre blog

Toutes les actualités du collectif pour des alternatives agri-culturelles

Atelier d’arpentage #4 – Samedi 17 juin

Atelier d’arpentage #4 Samedi 17 juin // 10h-16h // Café associatif 24/7 : le capitalisme à l’assaut du sommeil, La découvertes, 2016 Le livre – « Open 24/7 » – 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 – tel est le mot d’ordre du capitalisme contemporain. C’est l’idéal d’une vie sans pause, active à toute heure du jour et de la nuit, dans une sorte d’état d’insomnie globale. Cet essai expose ce processus de grignotage du temps : où l’on apprend qu’un adulte américain dort aujourd’hui 6 heures et demie par nuit en moyenne, contre 8 heures pour la génération précédente, et 10 heures au début du XXe siècle. L’état continuel de frénésie connectée érode la trame de la vie quotidienne et, avec elle, les conditions de l’action politique. L’auteur – Jonathan Crary est professeur d’histoire de l’art et d’esthétique à l’université de Columbia, à New York. >> S’inscrire à cet atelier L’arpentage est outil de l’éducation populaire qui vise à rendre accessible au plus grand nombre la lecture d’ouvrages, même les plus difficiles ! C’est tout simplement une technique de lecture et de compréhension collectives de livres. Faites l’expérience, ça vaut le détour ! Le groupe université populaire choisit les livres et anime l’atellier dans une ambiance studeuse et conviviale. Les ateliers sont ouverts à tou-te-s les adhérent-e-s, sans conditions. Les ateliers précédents  Arpentage #1 : A nos amis du Comité invisible (La fabrique, 2014) Arpentage #2 : La démocratie aux champs de Joëlle Zack (La Découverte, 2016) Arpentage #3 : La nature est un champ de bataille (Zones,... lire plus

185 contributeurs-trices pour le café associatif ! Merci

La campagne de financement participatif que nous avons lancée le 23 mars en partenariat avec La Nef vient de s’achever. Ce fut un beau succès qui dépasse nos espérances puisque 185 contributeurs-trices ont vu dans le projet de café associatif une initiative porteuse de sens qui puisse contribuer, à notre petite échelle, à une société plus conviviale, plus juste, plus solidaire. Les précieux dons récoltés permettront d’engager les travaux d’électricité, de plomberie et d’aménagement de la cuisine avec un objectif d’ouverture du café cet été. Une fois de plus, nous constatons la force et la pertinence de l’initiative collective et solidaire. Ici, avec une couleur particulière, celle du don qui confère aux relations au sein d’une communauté une intensité nous engageant à la transparence et à la... lire plus

Journée Troc-vente de plantes!

La Milpa vous invite à sa journée Troc-vente de plantes le dimanche 7 mai, de 10h à 18h, au 28-30 rue de la gare à Mâlain. Pour le troc: Chaque jardinier peut venir avec ses végétaux disponibles: plantes potagères annuelles ou vivaces, arbustes à petits fruits (pourquoi pas des arbres fruitiers!), plantes compagnes, à purins, etc: capucine, consoude, bourrache, œillets d’Inde…, fleurs et autres ornementales annuelles ou vivaces, etc etc. Amenez ce que vous voulez, troquez avec d’autres jardiniers dont ceux de La Milpa!   Pour la vente: Vous n’avez rien à troquer et vous voulez des plants pour votre jardin ou votre balcon? Venez aussi! Nos plants de légumes et de fleurs seront disponibles à la vente et à prix libre!: une large gamme faite de grands classiques,  de variétés anciennes et de plantes originales. Nous vous proposerons notamment plus de 40 variétés de tomates! Si possible, venez avec une cagette ou autre. C’est avec plaisir que nous passerons cette journée avec vous, que nous répondrons à vos questions et vous ferons découvrir quelques trésors de la biodiversité. Vous voulez déjeuner avec nous? Pas de soucis nous ferons une grande tablée! Repas partagé, chacun amène ce qu’il veut. A très bientôt! La Milpa.... lire plus

Retour sur la journée avec Carolina Esperanza

Samedi 1er avril, nous avons eu le plaisir d’accueillir Carolina Esperanza à Mâlain et à Agey. Journée très sympathique, avec des échanges passionnants autour de l’expérience de la communauté de Carolina qui, au Guatemala, a occupé, à partir de 2005, 240 ha de terres agricoles à 60 familles pour y faire une agro-écologie nourricière. La soirée-débat à la salle des fêtes de Agey a réuni une soixantaine de personnes qui ont pu découvrir cette initiative guatemaltèque et en particulier l’histoire de la mise en place du réseau Kuchub’al (réseau de communautés paysannes qui s’auto-organisent pour regagner leur dignité paysanne et leur souveraineté alimentaire). Carolina découvre les oeufs à la coque mouillette 100% local ! Explication des méthodes de culture de La Milpa La joyeuse équipe qui a accompagné Carolina au 28-30 rue de la gare toute l’après-midi Conférence-débat à Agey sur l’autonomie alimentaire en compagnie d’une soixantaine de personnes Carolina fait danser la salle ! Conférence-débat à AgroSup Dijon sur l’agro-écologie au Guatemala et sa résonance en France. Le jeudi 30... lire plus

Dans les filets de Linky

Malgré le silence et le mépris des médias, une vaste controverse et de nombreux conflits entourent actuellement le remplacement des 35 millions de compteurs électriques en service par de nouveaux compteurs dit « communicants » ou « intelligents », appelés Linky. Les compteurs « communicants » sont des dispositifs disposant de technologies dites AMR (Automated Meter Reading) qui mesurent de manière détaillée et précise, et éventuellement en temps réel, la consommation d’électricité, d’eau ou de gaz. Malgré l’aspect apparemment secondaire ou technique de cette question qui n’intéresserait que les spécialistes, il s’agit en réalité d’un enjeu central pour tous les citoyens, car ces compteurs dessinent les infrastructures de l’avenir, ils mettent en place des réseaux qui vont déterminer nos modes de vie et nos rapports au monde. Des communes délibèrent d’ailleurs contre leur installation, des collectifs se constituent, et des individus rejettent cette technologie comme nuisible, coûteuse, liberticide, anti-écologique, déshumanisante, mais aussi néfaste pour la santé du fait des ondes de plus en plus reconnues comme cancérigènes. En Côté d’Or un collectif anti-linky 21 s’est ainsi créé à la fin de l’année 2016 pour informer les citoyens et résister au déploiement de ces infrastructures dans l’agglomération dijonnaise. La pose de ces nouveaux compteurs est prévue pour 2018 dans les campagnes de l’Ouche et de l’Auxois. Face à ces citoyens qui refusent d’être pollués et fliqués, l’État et Enidis (ancien ERDF) engagent une vaste propagande pour contrer les critiques et rassurer l’opinion, alors que les installateurs sous-traitants – payés au nombre d’équipements installés – font pression sur la population: ces nouveaux compteurs « intelligents » seraient bons pour l’emploi, pour la planète et pour votre portefeuille ! Ce... lire plus

Lancement d’une campagne de financement participatif pour le café associatif

RISOMES lance une campagne de financement participatif pour la réhabilitation de son café associatif à Mâlain (électricité, plomberie, cuisine) avec l’objectif d’une ouverture cet été. On y croit ! Prenez 5 min pour lire cette page et découvrir le projet // Faites circuler ce lien largement autour de vous // Aidez-nous à concrétiser ce beau projet // Merci... lire plus

C’est le printemps!

L’équipe de La Milpa est heureuse de vous accueillir pour son premier week-end d’ouverture au public, en l’honneur de l’arrivée du printemps! Venez nous rencontrer, visiter, découvrir… Quand?: Le samedi 18 et dimanche 19 mars de 10h à 18h. Et ensuite?: Tous les premiers week-ends du mois*, d’avril à octobre, de 10h à 18h. *Excepté le week-end du 3 et 4 juin où nous participerons à la fête des Sorcières de Mâlain avec le collectif de porteurs de projet du GFA Champs libres et le Risomes.       Certains de nos évènements à venir auront lieu lors de ces week-ends d’ouverture. Au plaisir de vous rencontrer, à bientôt! La... lire plus

Soirée-débat avec Carolina Esperanza // Ici et ailleurs, (re)gagnons notre autonomie alimentaire // Samedi 1er avril à 20h

Ici et ailleurs, (re)gagnons notre autonomie alimentaire Rencontre-débat avec Carolina Esperanza (Red Kuchub’al) Salle des fêtes de Agey – 20h Au Guatemala, le réseau Kuchub’al a la volonté de soutenir le travail d’associations paysannes qui produisent, transforment et commercialisent des produits agro-écologiques. Sa vision est de développer un modèle d’économie solidaire basée sur la sécurité alimentaire, qui génère de l’emploi digne, ainsi qu’un système de commerce équitable au service de la population locale, L’enjeu est de (re)gagner une autonomie alimentaire et vivre dignement de la terre. Cet élan est aussi celui de paysan-ne-s de nos territoires comme en témoignent l’initiative d’agriculture citoyenne et de relocalisation alimentaire de Mâlain. Cette soirée-débat, en présence de Carolina Esperanza, sera l’occasion de partager ces expériences et de les faire grandir. Carolina Esperanza prendra la parole pour partager l’expérience du réseau Kuchab’al. Suivront ensuite quelques témoignages sur les initiatives locales, puis nous animerons un débat avec tous les participants. La soirée sera clôturée par un pot de l’amitié.   Pour se rendre à la salle polyvalente de Agey Sortie 30 (Pont de Pany) sur l’A38 ; Puis prendre la rue d’Agey ; Arrivée dans le village, la salle se situe à côté de l’église ; 20 Rue de la Croix de Molphey Une soirée co-organisée par :  Télécharger l’affiche Pour aller plus loin :  Sur le réseau Kuchub’al : http://kuchubal.org Document – Les petites fermes sont bénéfiques pour la... lire plus

Pourquoi faut-il (vraiment) sortir du consumerisme ?

Sortir du productivisme agricole, cela semble acquis dans les milieux qui défendent une agriculture paysanne et biologique. Mais se maintient obstinément l’idée qu’il serait possible d’engager cette transition agricole et alimentaire sans sortir en même temps et avec la même conviction du consumérisme et de sa culture. Ainsi, je reste toujours très étonné de constater que même dans les milieux dits alternatifs règne une tolérance un peu naïve pour l’étiquette de consommateur. Un voile de fumée empêche encore de reconnaître le caractère cohérent et imbriqué du productivisme et du consumérisme. Un voile de fumée qui prend notamment la forme d’une tentative de sauvetage permanent de la figure sociale du consommateur en lui adossant de nouvelles vertus, consommateur responsable, consommateur éthique ou encore, grand moment poétique, consom’acteurs. A mon avis, ce sauvetage est vain pour au moins trois raisons : – l’idéologie de la consommation a accompagné la longue histoire de soumission de tout ce qui fait la richesse et la profondeur d’une existence humaine à la seule logique de la marchandise. La consommation, c’est le règne des marchandises au détriment de l’usage. Pour le sociologue Zigmunt Bauman, la société de consommation c’est la « colonisation du réseau des relations humaines par les visions du monde et les motifs de comportement inspirés par et modelés sur les Bourses de marchandises ». Pour Bauman, « La remarchandisation constante est à la marchandise, et donc au consommateur, ce que le métabolisme est aux organismes vivants” »[1]. – la réduction du citoyen au consommateur est l’une des armes les plus puissantes pour maintenir et renforcer le corporatisme agricole [2] et dé-ligitimer notre pouvoir d’agir sur le système agricole et alimentaire. La consommation,... lire plus

Heureux évènements, les poules sont là !

Heureux évènement, elles sont arrivées ! Elles s’appellent Bovans, elles pèsent en moyenne 1,6kg, et leur papa…. Euh, je m’égare… Elles vont bien, font connaissance avec leur nouveau poulailler, elles nous ont même fait la surprise des 2 premiers œufs mercredi dernier !   Pour l’instant, elles restent dans le poulailler, le temps de prendre leurs marques, et d’apprendre à pondre dans les pondoirs.   Disons que si tout continue bien comme ça, la deuxième semaine de mars, des œufs de bonne taille seront à votre disposition. J’ai bon espoir de pouvoir leur faire découvrir leur parcours bientôt. Grâce à la labellisation bio, je peux obtenir une dérogation aux mesures de confinement liées à la grippe aviaire. A suivre … Cet heureux événement m’a sorti (un court instant) de la morosité ambiante liée à la grippe aviaire dont l’actualité aura marqué 2016 comme 2017. Cette crise sanitaire rappelle un essentiel, c’est plus simple de gérer des problèmes sanitaires sur de petits élevages que sur des milliers d’animaux. Mais au fait, petite ferme, ça veut dire quoi ? J’ai eu la réponse à ma question dans ce document.   Et comme un heureux événement n’arrive jamais seul, la Ferme a trouvé son nom et son nouveau mail : Ferme de la Cocotte d’Or : fermedelacocottedor@alternatives-agriculturelles.fr PS : toutes mes excuses pour n’avoir pas pris le temps de vous informer de toutes les étapes que nous avons passées depuis le mois de juin dernier, début de la construction du poulailler, mais je me rattraperai !  ... lire plus

Prochaine Assemblée Générale de RISOMES – 12 mars à Mâlain

Assemblée Générale de RISOMES Le dimanche 12 mars 2017  Salle des fêtes de Mâlain – 9h30   Retrouvons-nous pour faire un bilan de cette première année de fonctionnement pour notre association et envisager ensemble la suite de l’aventure. Nous invitons chaque groupe-action à préparer un petit bilan de ses activités de l’année et à proposer des orientations pour l’année à venir.   09h30/10h00 – Accueil et émargement 10h00/11h00 – Bilan d’activité (du collectif et de chaque groupe) 11h00/12h00 – Orientations 2017 (présentation, discussion et votes) 12h15/12h30 – Renouvellement des membres du collectif 12h30 –  Repas partagé Après le repas, nous pourrons monter voir l’avancement des travaux du café. Les groupes qui le souhaitent pourront aussi utiliser la salle des fêtes pour se réunir l’après-midi.    Si vous ne pouvez pas être présent-e à l’AG, merci de nous renvoyer une procuration. Télécharger la procuration Télécharger le bulletin d’adhésion... lire plus