La réfection du Four

La réfection du Four

Maintenant que l’aventure est commencée (depuis fin novembre 2015), voilà que j’ai un peu de temps pour alimenter notre super site de projet agricolo-artisanaux!

On va dire que tout a commencé par la réfection du four!

J’ai la chance d’avoir pu investir le fournil d’Yvon. En attendant de remettre en état le grand four du 28-30 rue de la gare…

Mais avant de l’investir boulangèrement parlant, il a fallu quelques retouches superficielles, rien de bien méchant, c’est ça ma veine!

On a refait les joints des pierres des murs, le père Yvon est agile à la langue de chat! Puis j’ai « mis un peu de blanc », comme disent les anciens (mélange d’eau et de chaux). Simple et efficace! Restera un peu d’huile de coude à mettre pour creuser une tranchée le long du mur côté route pour drainer et éviter au mur de prendre l’eau…à oui, le fournil est encaissé dans le sol, environ 1m.

Puis il a fallu s’occuper de l’intérieur du four à proprement parlé. En effet, du fait de sa position dans le fournil, l’eau du sol avait probablement migré et une partie de la sole (=plancher du four) et de la voute étaient endommagées. Yvon, grâce à son gabarit … s’y est collé. Et pour cela, il a fallu préparer un mélange à l’ancienne à base d’argile, de sable, et de chamotte (brique pilée) et d’un peu d’eau. Que du local, pour rester dans l’esprit!

 

Et quand le feu est allumé il faut que les fumées s’échappent…donc on a dû rebâtir un conduit de fumée (enfin ça on le savait, on ne s’en ait pas rendu compte une fois le feu allumé!!!) Oui car Yvon avait tombé la cheminée pour remettre un carré de couverture afin de ne pas endommager le four. Merci donc à Polo pour la nouvelle maçonnerie. (D’ailleurs, si tu lis le post Polo, il reste à jointoyer avec la zinguerie… :))

Un peu de séchage pour tout ça et le four est fin prêt pour être allumé!!!

Une petite semaine de chauffes quotidiennes de plus en plus intenses pour ne pas brusquer le pépère (le four…pas Yvon) afin de (Re)Culotter le four. Et c’est parti. Depuis, une chauffe de four par semaine et bientôt deux pour début 2016.

Dans le prochain post, je vous parlerai des semailles dans mon champ derrière le château! 🙂

1 Commentaire

  1. Beau boulot les gars!

    Répondre

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *