Boulangerie paysanne : du grain au pain

Notre projet

Nous nous sommes rencontrés en février 2015, et au-delà de nos combats militants, c’est la voie du pain et du grain qui nous rassemble et nourrit notre projet depuis. Nous souhaitons mettre en place un fournil nous permettant de boulanger un pain de caractère, gustatif et nutritif, à partir de notre farine de blé, moulu sur site. Nos blés, probablement différents, seront sans commune mesure avec les blés que nous connaissons tous. Car ils sont délicats à la culture, coquins en panification, et par-dessus tout un régal en bouche, de la première tranche au dernier quignon. Assurément le fournil sera un lieu de rencontres, au sens large du terme, avec la pâte, avec les gourmands, les curieux aussi, et on l’espère réjouira petits et grands. Car le cheminement n’empêche pas quelques certitudes, seuls les pesticides et autres intrants chimiques n’auront pas leur place dans notre projet. Pour le reste, l’invitation est donnée, rejoignez-nous dans l’aventure joyeuse !

Cyril et Léo

Cyril : mon chemin vers le pain

De nature gourmand et curieux, la nourriture a régulièrement été un sujet d’expérimentation pour moi, et probablement depuis tout petit. Bien des années après et notamment lorsque j’ai acquis mon autonomie financière, je me suis intéressé de près aux produits que je consommais, la manière avec laquelle ils étaient produits, distribués et consommés. Après quatre années d’activités professionnelles loin des champs (concepteur bâtiment en structure bois, en bureau d’études) j’amorce un virage de quelques degrés pour m’intéresser d’encore plus près à la voie paysanne. Façonnant la miche depuis 2007, tel un vagabond du pétrin, je décide d’aller à la rencontre de ce monde paysan. Encore plus que la technique boulangère, c’est à la source du sujet que je souhaite voyager, le grain…la semence… Je prépare un voyage autour de la France qui durera 6 mois, en 2014, à la rencontre des maraîchers et des paysans-boulangers. Autant d’expériences qui me conforteront dans mon changement de cap et nourriront mes rêves. Je choisi alors la voie du pain et des céréales avec laquelle je suis le plus en intimité. L’idée d’accompagner une graine tout au long de son processus de vie, de sa germination jusqu’à sa fermentation dans le pétrin, pour ensuite offrir un produit simple et à la fois de très haute qualité gustative et nutritive qu’est le pain. C’est cette idée là qui me motive aujourd’hui. Mon voyage n’en est qu’au balbutiement …

Léo : mon chemin vers le pain

Plusieurs années de réflexion et d’expérimentations autour d’initiatives citoyennes pour une agriculture paysanne m’ont amené tranquillement vers une conviction : il nous faut collectivement reprendre la main sur notre alimentation, sur le devenir de nos terres et sur la façon de produire. L’agriculture doit désormais se penser comme agriculture citoyenne, largement ouverte sur la société et capable d’expérimenter de nouvelles formes d’organisation collective et de nouvelles solidarités. C’est d’abord cette conviction qui me met en mouvement aujourd’hui.

Ensuite, la recherche est mon métier et, selon moi, elle n’a pas de frontière. De la philosophie des sciences au pain, il n’y a pas deux mondes mais une même envie de créer et de faire vivre des co-naissances. Toutes les étapes de la transformation du grain au pain sont pour moi un chemin de savoirs et de pratiques source de curiosité et de créativité inépuisable. C’est la découverte de la complexité dans la simplicité, de l’inachevé dans la beauté, du chaos dans l’organisé ! Et il y a un mot pour caractériser tout ça, le levain … le levain de la Terre, le levain du pain, le levain de l’humanité …

Contact : cyril.beaulieu(arobase)free.fr / leocomz(arobase)free.fr

Les actualités du projet pain paysan

Un moulin pour Mâlain !

Cyril Beaulieu s’installe à Malain comme paysan-boulanger. Il produit des pains au levain naturel, cuits au feu de bois, à partir de farines biologiques issues de blés paysans qu'il commence à cultiver lui-même (Un pain pour deux mains). Tous ses pains sont proposés...

Première chauffe dans le four DUPIC !

La dernière fois que ce four a été mis en chauffe ? Probablement avant la seconde guerre mondiale ! Aujourd'hui, lundi 21 mars 2016, l'âme du four a été ranimée pour une nouvelle histoire qui commence. Le four à gueulard du constructeur DUPIC date du début du XXème...

Préparation et mise en Culture!!!

Ce n'est pas le tout de faire du pain, mais avant il faut bien cultiver!! Surtout si on veut être paysan-boulanger... Alors c'est ce que je me suis attaché à faire. Il a déjà fallu trouver du terrain. Vaste question qu'est celle de la quête du foncier. Une structure...