L’eau, un bien commun : la dynamique citoyenne est lancée !

L’eau, un bien commun : la dynamique citoyenne est lancée !

Une quarantaine de personnes se sont retrouvées vendredi 12 janvier au café associatif de RISOMES à Mâlain pour échanger sur la question de l’eau au sein de la communauté de communes Ouche et Montagne. Elus, chercheurs, techniciens, responsables associatifs, habitants du territoire, autant d’expériences et de compétences qui ont permis de partager des informations et d’avancer ensemble sur la compréhension de cette difficile mais néanmoins essentielle question de l’eau. Le moment est opportun puisque des décisions importantes vont être prises dans les prochains mois sur l’avenir de la gestion de l’eau au sein de la communauté de communes ; les contrats de DSP (Délégation de Services Publics) arrivant à terme pour l’ex-CCVO et l’ex-SIED respectivement les 31/12/2019 et 31/12/2022. La communauté de communes, ayant pris la compétence Eau, souhaite étudier deux hypothèses : la continuité d’un régime de délégation de service public à un prestataire privé ou la mise en place d’une régie intercommunale publique. Une étude économique est en cours et la commission « Eau et assainissement » de la communauté de communes devrait rendre son avis à l’automne 2018. La réflexion sur l’eau potable étant liée à celle sur l’assainissement collectif, les décisions sur ces deux aspects de la gestion de l’eau devraient être cohérentes. Dans ce contexte, les échanges de cette première réunion publique ont permis de faire émerger plusieurs exigences Exigence démocratique L’eau est un bien commun, un besoin vital et ce sont les usagers de l’eau qui financent entièrement ce service public via la facturation. En conséquence, les usagers doivent pouvoir co-construire les politiques de l’eau avec les élus locaux, et leur voix doit compter dans...